Sharepay vs compte joint

Vous avez déjà entendu parler du compte joint mais vous n’avez jamais franchi le pas. N’est-ce pas ? … On vous comprend et c’est tout à fait légitime ! C’est pour cette raison que nous avons créé Sharepay.

 

Si ouvrir un compte joint était une évidence il y a encore quelques décennies, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Que vous soyez en couple, pacsé ou bien marié, que ce soit votre premier amour ou votre N-ième relation, il ne fait plus l’unanimité. C’est même l’une des choses que vous repoussez le plus. Partagez le même toit oui ! Mais partagez le même compte bancaire ? Non ! Pourquoi ?

 

Les risques et engagements qui se cachent derrière le compte joint

Ouvrir un compte joint est tout sauf une formalité : Les cotitulaires sont solidaires. C’est à dire? Chacun dispose sans limites des sommes présentes sur le compte (solidarité active) et sont débiteurs en cas de solde négatif (solidarité passive). En cas de dette prolongée, les co-titulaires s’exposent tous les deux à l’interdiction bancaire.

Et s’il y a séparation ? La clôture du compte peut aussi s’avérer problématique : en cas de désaccord, il faut engager avec la banque une procédure de dénonciation. Le solde restant est bloqué jusqu’à qu’un accord soit trouvé (en général imposé par le juge au moment du divorce).

L’ouverture est soumise à des conditions d’éligibilités conjointes selon les banques (un peu comme la location d’un appartement). Vous devez justifier de minimums de revenus ou encore déposer un minimum d’argent. Toutes ces formes d’engagement sont valables aussi bien pour les comptes joints ouverts dans les banques traditionnelles que dans les banques en ligne.

 

Les effets pervers du compte joint utilisé en troisième compte

Attention, avec un compte joint mal géré et mal alimenté, des frais d’agios vous seront facturés en cas de découvert (c’est à dire des intérêts débiteurs et des frais de commissions). Cette situation n’est pas anodine, puisque le découvert bancaire concerne un ménage français sur quatre !

Alors, pour limiter les risques voici ce que les banques vous proposent :

  1. “Monsieur ou Madame” : chacun pourra alors disposer du compte à sa guise (Aïe!)
  2. “Monsieur et Madame” : dans ce cas toutes ou parties des opérations devront faire l’objet d’une signature des deux co-titulaires (super pratique !).

Avec Sharepay, vous ne contractualiser jamais de dette commune (ce qui vous évitera plus d’une dispute croyez nous !) et vous placez vos propres limites simplement. Chacun garde son autonomie et son indépendance. Convaincu ? N’attendez plus ! 

 

Comparons les tarifs

Chez Sharepay, nous avons fait le choix d’une tarification simple et abordable. Vous souscrivez à un abonnement mensuel simple et sans engagement à 4,90€/mois (en moyenne 1,50€ moins cher comparé aux cotisations mensuelles d’une banque traditionnelle). Tout est compris, sans frais cachés.

 

*Cliquez sur le tableau pour l’agrandir
** Toutes nos sources en fin d’article  


Et par rapport aux banques en ligne ?

Nous avons passé au peigne fin toutes les grilles tarifaires des banques en ligne pour tenter d’établir une comparaison. Dans la plupart des cas il n’y pas de frais mensuels ! Super non ? Pas vraiment…

Des frais sont en réalité présents, un peu partout (retraits, paiement à l’étranger, assurances, support clients, opérations spéciales…) ! Les frais bancaires sont si complexes et les conditions si différentes entre chaque banque qu’en toute transparence, il n’est pas possible de vous dire si vous allez payer plus ou moins cher avec un compte joint en ligne qu’avec Sharepay (même si on a notre petite idée sur le sujet). Bon, contrairement aux idées reçues sur les banques, les frais ne sont pas cachés, juste impossible à comprendre (en moyenne 25 pages de conditions tarifaires). Quand bien même vous avez le courage de tout lire, la seule manière de savoir combien va vous coûter votre compte joint est d’ouvrir un compte joint. Sinon, il y a Sharepay.

Vous l’avez maintenant compris, Sharepay se positionne comme une véritable alternative au compte joint : sans engagement, sans complexité administrative, sans frais variables, sans conditions d’ouverture… sans problèmes !

Inscrivez-vous ici pour profiter d’un mois gratuit !

 

Et n’oubliez pas : Faites l’amour, pas les comptes !

Nos sources :

Panorabanques.com, CBanque.com, BforBank, Boursorama, Fortuneo, INGDirect, Patrimoine.com, DossierFamilial.com, InFinance.com, LeLynx.fr, CIC, LCL, Caisse d’Epargne, Société Générale, BNP, Banque Postale, Crédit du Nord 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :